Borealis prend un bon départ en 2017 avec un bénéfice net de 313 millions d’euros

05.05.2017 / Communiqué de presse / Finance
  • Borealis annonce un bénéfice net élevé de 313 millions d'euros au premier trimestre 2017 contre 255 millions d'euros lors du premier trimestre 2016.
  • Borealis et NOVA Chemicals s'engagent dans un accord préliminaire avec Total pour le projet de construction d'un craqueur d'éthane et d'un atelier polyéthylène afin de satisfaire la demande mondiale croissante de polyéthylène.
  • Borealis et Borouge annoncent un nouveau record mondial pour la technologie utilisée pour le câble HVDC (courant continu à haute tension) extrudé de 640 kilovolts (kV).
Chiffres clés et ratios T1
2017
T1
2016
T4
2016
Année
2016
Ventes nettes EUR million 2,030 1,871 1,803 7,218
Ventes totales* EUR million 2,452 2,193 2,269 8,768
Bénéfice net EUR million 313 255 239 1,107
Baisse / (hausse) de la dette nette
portant intérêts
EUR million (619) (125) 157 445
Taux d'endettement %  21%  22%   10%

* Les ventes nettes de Borealis plus les ventes au prorata des sociétés mises en équivalence

Borealis, fournisseur majeur de solutions innovantes dans le domaine des polyoléfines et des produits chimiques de base, a enregistré un bénéfice net de 313 millions d'euros pour le premier trimestre 2017 contre 255 millions d'euros au premier trimestre 2016. Les excellents chiffres du premier trimestre 2017 sont le résultat du maintien des marges élevées dans le secteur des polyoléfines et de la très bonne performance de Borouge. La baisse de la performance du secteur des Produits Chimiques de Base par rapport à celle du premier trimestre 2016 s'explique par un marché des fertilisants moins compétitif.

Lors du premier trimestre, la dette nette a augmenté de 619 millions d'euros, principalement en raison du versement d'un dividende de 750 millions d'euros aux actionnaires de Borealis. Malgré la hausse de la dette nette, la situation financière de Borealis reste solide avec un taux d'endettement sur capitaux propres de 21% à la fin du premier trimestre 2017.

Prochaine étape de la démarche « mondialisation »

Borealis et NOVA Chemicals Corporation (« NOVA Chemicals ») ont signé un accord préliminaire visant à former une joint-venture (JV) avec Total Petrochemicals and Refining USA, Inc. (« Total »). Les points clés de la joint-venture comprendront la construction d'un nouveau craqueur d'éthane d'une capacité de 1 000 kilotonnes par an à Port Arthur au Texas et d'un nouvel atelier PE Borstar® d'une capacité de 625 kilotonnes par an à Bayport au Texas. Elle inclura également l'exploitation de l'installation PE existante de Total à Bayport d'une capacité totale de 400 kilotonnes par an.

La joint-venture devrait être mise en place à la fin de l'année 2017 et la décision finale d'investissement dans l'atelier PE Borstar sera prise au même moment. Le craqueur d'éthane et l'atelier PE Borstar devraient démarrer fin 2020. La joint-venture créera d'importantes synergies en permettant une forte intégration de la chaîne de valeur ainsi que la toute première utilisation de la technologie brevetée PE Borstar aux Amériques. Elle fournira également un accès compétitif à l'exportation vers les marchés situés en-dehors de l'Amérique du Nord et permettra de satisfaire la demande mondiale croissante de PE.

Record mondial pour la technologie utilisée par le câble HVDC extrudé de 640 kV

Borealis et Borouge ont établi un nouveau record mondial avec un câble HVDC (courant continu haute tension) extrudé de 640 kilovolts (kV). En tant que leader mondial de l'innovation, Borealis s'appuie sur plus de 15 ans d'expérience opérationnelle dans les matériaux HVDC et sur sa technologie brevetée Borlink™ pour établir des normes toujours plus élevées en performance attestée du système. Cette nouvelle évolution en terme de performance électrique et le niveau de tension record a été rendue possible grâce aux propriétés uniques des polymères fabriqués sur-mesure avec la technologie Borlink associées aux niveaux élevés de pureté chimique et physique de ces composants.

Perspectives

« Borealis continue de tirer parti des fortes marges du secteur des polyoléfines, marges qui appuient la contribution au bénéfice net de ce secteur », commente Mark Garrett, Directeur Général de Borealis. « Les solides résultats de Borouge au premier trimestre ont été impactés par la disponibilité limitée des matières premières. Enfin, notre excellente situation financière nous a également permis de distribuer un dividende de 750 millions d'euros à nos actionnaires, sans doute un record dans l'histoire de l'industrie autrichienne ».

« Borealis devrait de nouveau obtenir d'excellents résultats au deuxième trimestre 2017. Les conditions de marché des fertilisants s'améliorent, et nous nous attendons à ce que le secteur des polyoléfines ainsi que Borouge continueront a enregistrer une bonne performance. Le principal défi de cette année sera l'exécution réussie d'un nombre record de révisions planifiées, sur des sites différents ».

FIN

Pour de plus amples informations, veuillez contacter:

Patrick Laureys
Senior External Communications Manager
tel.: +43 1 22 400 726 (Vienne, Autriche)
e-mail: patrick.laureys@borealisgroup.com

Borealis est un fournisseur majeur de solutions innovantes dans le domaine des polyoléfines, des produits chimiques de base et des fertilisants. Le siège de Borealis se situe à Vienne en Autriche. Borealis compte des clients dans plus de 120 pays et emploie quelques 6.600 collaborateurs dans le monde. En 2016, le groupe a enregistré un chiffre d'affaires de 7,2 milliards d'euros et un bénéfice net de 1 107 millions d'euros. La Société International Petroleum Investment Company (IPIC) d'Abu Dhabi détient 64 % de Borealis, 36 % étant détenus par OMV, une compagnie pétrolière et gazière internationale et intégrée, basée à Vienne. Borealis fournit des produits et des services à ses clients dans le monde entier, en collaboration avec Borouge, une joint-venture réunissant Borealis et ADNOC (Abu Dhabi National Oil Company).

Grâce à leurs technologies propriétaires Borstar® et Borlink™ et à leurs 50 ans d'expérience dans le domaine des polyoléfines, Borealis et Borouge approvisionnent des industries-clés comme l'énergie, l'industrie automobile, la tuyauterie, les produits de consommation, la santé et le conditionnement avancé.

L'extension du site Borouge 3 fait de Borouge le plus grand complexe de production de Polyoléfines intégré au monde. Désormais entièrement opérationnel, ce sont 2,5 millions de tonnes supplémentaires de capacité de production de polyoléfines qui portent la capacité totale de Borouge à 4.5 millions de tonnes et celle de Borealis et Borouge cumulée à 8 millions de tonnes.

Borealis propose une vaste gamme de produits chimiques de base: mélamine, phénol, acétone, éthylène et propylène, butadiène et pygas, utiles à un grand nombre d'industries. Borealis est également créatrice de valeur pour l'industrie agricole en vendant environ 5 millions de tonnes de fertilisants par an. Produits techniques azotés et mélamine complètent ce portefeuille, ils sont indispensables à la réduction des Oxydes d'azote (NOx) ou encore à la réalisation des colles et des stratifiés utilisés en menuiserie.

Borealis et Borouge s'attachent à œuvrer de façon proactive au profit de la Société en relevant des défis et en proposant des solutions tangibles. Les deux sociétés s'engagent à respecter les principes du Responsible Care®, une initiative visant à améliorer la sécurité au sein de l'industrie chimique. Elles contribuent également à relever les défis mondiaux liés à l'accès et à la qualité de l'eau, au travers de l'innovation de leurs produits et de l'initiative « Water for the World™ ».

Pour de plus amples informations, rendez-vous sur:
www.borealisgroup.com
www.borouge.com
www.waterfortheworld.net

Borstar est une marque commerciale enregistrée du groupe Borealis.
Borlink et Water for the World sont des marques commerciales enregistrées du groupe Borealis.