Download list
Locations / Sites
Contacts
Back to News

Borealis annonce la prolongation de la période d’acceptation dans le cadre de la réouverture volontaire de l’offre publique sur Rosier

v

Borealis, un fournisseur majeur dans le domaine des polyoléfines, produits chimiques de base et fertilisants, annonce aujourd’hui qu’elle a publié un deuxième supplément au prospectus dans le cadre de l’offre publique d’acquisition obligatoire lancée par Borealis le 2 septembre 2013 sur toutes les actions n’étant pas encore détenues par Borealis. Ce supplément concerne principalement la publication d’un communiqué de presse par Rosier sur sa déclaration intermédiaire portant sur le deuxième semestre de 2013.

En outre, Borealis annonce qu’elle a été informée que le conseil d’administration de Rosier a approuvé un supplément à son mémoire en réponse. Le supplément au mémoire en réponse concerne un changement de la position de Monsieur Robert Semoulin, administrateur indépendant de Rosier, quant à son intention de céder ou de ne pas céder ses actions à Borealis dans le cadre de l’offre. Ce supplément au mémoire en réponse est également inclus dans le deuxième supplément au prospectus.

Compte tenu des informations supplémentaires figurant dans le deuxième supplément au prospectus, Borealis prolongera la période d’acceptation dans le cadre de la réouverture volontaire de l'offre jusqu’au 4 novembre 2013 (inclus) à 16:00 CET (au lieu de 28 octobre 2013). Le paiement des actions qui seront offertes durant la réouverture volontaire à partir du 14 octobre 2013 est prévu pour le 8 novembre 2013.

Chaque actionnaire qui a offert ses actions durant la période d’acceptation de la réouverture volontaire de l’offre (à savoir à partir du 14 octobre 2013) peut retirer son acceptation jusqu'au 4 novembre 2013 (inclus), 16:00 CET, selon la procédure décrite dans le formulaire d’acceptation.

Le prospectus (ainsi que le mémoire en réponse y annexé), le formulaire d’acceptation, le premier et le deuxième supplément au prospectus et le supplément au mémoire en réponse peuvent être obtenus gratuitement aux guichets d’ING Belgique SA, ou par téléphone (+32(0)2 464 60 02 (français), +32(0)2 464 60 01 (néerlandais), et +32(0)2 464 60 04 (anglais). Une version électronique du prospectus (ainsi que du mémoire en réponse y annexé), du formulaire d’acceptation, du premier et deuxième supplément et du supplément au mémoire en réponse est également disponible sur internet au www.ing.be, au www.rosier.eu et au www.borealisgroup.com.

FIN

Downloads
Borealis annonce la prolongation de la période d’acceptation dans le cadre de la réouverture volontaire de l’offre publique sur Rosier English, French
Media Contact
Virginia Mesicek
Senior Manager a.i., External Communications

Latest News

Media Release – 26/09/2018

Borealis nomme Rainer Höfling au poste de PDG de sa branche Fertilizer & Melamine

Read more

Media Release – 25/09/2018

Borealis und Bockatech starten Partnerschaft zur Entwicklung von Schaumspritzgusslösungen für wiederverwendbare und rezyklierbare Verpackungen

Read more

Media Release – 17/09/2018

Borealis Daplen™-Material mit Post-Consumer-Rezyklaten unterstützt die Entwicklung des Volvo Cars Vorführwagens

Read more

Media Release – 29/08/2018

Borealis verstärkt sein Engagement für Kunststoffrecycling und baut mechanische Recyclingkompetenzen weiter aus

Read more

Media Release – 02/08/2018

Borealis redovisar ett starkt första halvår trots fortsatt utmanande villkor på marknaden för gödningsmedel

Read more

Media Release – 02/08/2018

Borealis verzeichnet starkes erstes Halbjahr trotz anhaltend anspruchsvollen Marktumfelds im Pflanzennährstoffbereich

Read more

Media Release – 02/08/2018

Borealis enregistre un bon premier semestre malgré un environnement économique du marché des fertilisants toujours difficile

Read more

Media Release – 02/08/2018

Borealiksen alkuvuoden tulos on vahva lannoitemarkkinoiden haasteista huolimatta

Read more

Media Release – 30/07/2018

Borealis erreicht ehrgeizige Energieziele mit Unterstützung von DNV GL durch Senkung seiner CO2-Emissionen um 5.000 Tonnen

Read more