Download list
Locations / Sites
Contacts
Back to News

Borealis cède ses parts indivises dans l’unité de production d’urée et les installations connexes de stockage d’ammoniac du Havre

Borealis, fournisseur majeur de solutions innovantes dans le domaine des polyoléfines, des produits chimiques de bases et des fertilisants, annonce la cession des parts indivises qu’elle détient dans l’unité de production d’urée et dans les installations connexes de stockage d’ammoniac de Gonfreville l’Orcher (Le Havre). Après la cession, l’unité d’urée et les installations connexes de stockage sont pleinement détenus par Yara France, qui en possède déjà le solde et exploite ces installations. Avec l’acquisition de GPN SA en 2013, devenue Borealis Chimie SAS, Borealis avait également repris une participation de 52,15% dans l’atelier de production d’urée de l’usine du Havre, dont la capacité de production s’élève à 320.000 tonnes/an, et une participation de 37,5% dans les installations connexes de stockage d’ammoniac. Borealis a pris la décision de céder ses parts indivises, afin de se concentrer sur ses sites industriels détenus en pleine propriété et, dans le cas de partenariats existants, de donner la priorité à des formes juridiques moins restrictives. La transaction comprend également la fourniture d’urée par Yara à Borealis pendant une période transitoire, afin d’assurer la continuité de la livraison du produit. Cette cession n’aura aucun impact sur les salariés du groupe Borealis.

"La décision stratégique de mettre fin à notre partenariat industriel avec Yara permet de nous concentrer sur les sites de production d'engrais dont nous avons la pleine propriété en France", explique Gerald Papst, vice-président de Borealis pour l'activité engrais.

Borealis est le plus grand producteur d’engrais azotés en France et emploie environ 940 salariés. Borealis exploite trois sites de production en France, à Grand-Quevilly, Grandpuits et à Ottmarsheim, ainsi qu’un site de stockage à La Rochelle. Le Grand Arrêt actuellement en cours à Borealis Grand-Quevilly améliorera l’efficacité et la fiabilité du site ; il représente un investissement de 60 M€ dans le renouvellement et l'entretien du matériel.

“Borealis s’est stratégiquement positionnée sur l’activité engrais en Europe“, déclare Markku Korvenranta, Vice-président exécutif Chimie de base. “Nous considérons que les engrais en Europe sont une activité économiquement attractive et durable et nous allons continuer à investir dans nos propres actifs pour assurer une production fiable et un excellent service à nos clients.

FIN

Downloads
Borealis cède ses parts indivises dans l’unité de production d’urée et les installations connexes de stockage d’ammoniac du Havre English, French
Media Contact
Virginia Mesicek
Senior Manager a.i., External Communications

Latest News

Media Release – 26/09/2018

Borealis utser Rainer Höfling till CEO för sin Fertilizer & Melamine-verksamhet

Read more

Media Release – 25/09/2018

Borealis und Bockatech starten Partnerschaft zur Entwicklung von Schaumspritzgusslösungen für wiederverwendbare und rezyklierbare Verpackungen

Read more

Media Release – 17/09/2018

Borealis Daplen™-Material mit Post-Consumer-Rezyklaten unterstützt die Entwicklung des Volvo Cars Vorführwagens

Read more

Media Release – 29/08/2018

Borealis verstärkt sein Engagement für Kunststoffrecycling und baut mechanische Recyclingkompetenzen weiter aus

Read more

Media Release – 02/08/2018

Borealis redovisar ett starkt första halvår trots fortsatt utmanande villkor på marknaden för gödningsmedel

Read more

Media Release – 02/08/2018

Borealis verzeichnet starkes erstes Halbjahr trotz anhaltend anspruchsvollen Marktumfelds im Pflanzennährstoffbereich

Read more

Media Release – 02/08/2018

Borealis enregistre un bon premier semestre malgré un environnement économique du marché des fertilisants toujours difficile

Read more

Media Release – 02/08/2018

Borealiksen alkuvuoden tulos on vahva lannoitemarkkinoiden haasteista huolimatta

Read more

Media Release – 30/07/2018

Borealis erreicht ehrgeizige Energieziele mit Unterstützung von DNV GL durch Senkung seiner CO2-Emissionen um 5.000 Tonnen

Read more